La Photon S et le dentaire

J’ai décidé d’arrêter de tergiverser et je me suis enfin acheté ma première imprimante 3d : la Photon S de la société chinoise Anycubic

Alors pourquoi ?

Elle est disponible sur le web pour un tarif aux alentours de 450€

Elles est compatible avec les résines qui m’ intéressent (Nextdent et autre résines bio compatibles)

Elle est facile à mettre en œuvre, à maintenir et le coût des pièces de rechanges est abordable

Elle imprime précisément si on respecte le protocole de calibrage (lien YouTube Vidéo )

Elle est petite et plutôt silencieuse

Elle est compatible avec chitubox

(Logiciel pour faire la découpe du modèle STL vers le format propriétaire de l’imprimante)

Mais après avoir imprimé mes 2 arcades ( obtenues avec un scan trios3) avec la résine de base livrée avec l’imprimante ( verte transparente) J’ai du me rendre à l’évidence il faut une autre entrée dans le blog consacrée à la préparation des modèles STL pour l’impression 3d (post processing, hollowing, soclage)

Parce que si vous n’avez pas exocad ou une autre suite logiciel qui vous mâche le travail il va falloir se mettre à Meshmixer (http://www.meshmixer.com/) ou Blender for dental (https://www.blenderfordental.com/)

Une petite vidéos pour faire un tour d’horizon (https://youtu.be/jDC97u0zv8c)

De plus une fois que l’on a acquis son imprimante, qu’est ce que l’on peut concrètement en faire ?

Bien sûr des modèles

Qui peuvent aussi êtres des représentations physiques de wax-up digitaux utile pour faire des isomoulage et des try-ins ou des provisoires ( bridges etc)

Pour ça il vous faut des bibliothèques de dents par exemple celle de Christian Brenes partagée par digital Enamel : https://spaces.hightail.com/space/2XV3B

Ensuite un peu de magie sous meshmixer et c’est tout bon

Il faudrait vous parler de bluesky plan et blueskybio

Bien sûr le fait de toucher à ces soft gratuits vont vous donner envie de toucher au monde professionnel et d’investir dans le dental studio ou l’incontournable exocad

Attention à bien cerner vos besoins

2 réponses sur “La Photon S et le dentaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *